Il sera au cœur de toutes les attentions. Kylian Mbappé foulera, pour la deuxième fois de sa carrière, le stade Santiago-Bernabeu, mardi soir, lors du match de Ligue des champions, Real Madrid-PSG. L’enceinte du club madrilène qui l’a toujours fait rêver.

Tout le monde le sait, le prodige du football tricolore aime le Real Madrid. La Maison blanche est son club de cœur depuis tout petit lorsqu’il accrochait les posters de Cristiano Ronaldo dans sa chambre. Il avait d’ailleurs pu rencontrer la star portugaise et tous ses coéquipiers en décembre 2012.

Invité par Zinédine Zidane et le club merengue, celui qui était encore en formation à l’INF Clairefontaine avait visité le centre d’entrainement des Madrilènes. Mais il ne signera pas chez eux et finira par éclore du côté de Monaco avant de prendre la direction du PSG.

La porte lui est grande ouverte

C’est d’ailleurs avec le club de la capitale qu’il découvrira la pelouse du Santiago Bernabeu, le 14 février 2018 (défaite 3-1). Le gamin de Bondy, qui fêtera ses 21 ans le 20 décembre prochain, y avait d’ailleurs été chaleureusement applaudi par les supporters des Merengues au moment de l’annonce de son nom par le speaker. Ce même public qui avait réclamé Mbappé l’été dernier lors de la présentation d’Eden Hazard.

Depuis, les rumeurs vont bon train sur un transfert de «Kyky» vers le Real. Mais le PSG ne lâche pas prise et fait d’ailleurs tout pour le prolonger. Néanmoins, les «attaques» par petites phrases du côté de Madrid, notamment par «Zizou» lui-même, sont devenues récurrentes. A tel point que Leonardo, directeur sportif parisien, a dû monter au créneau dernièrement et demander «que chacun garde sa position et le respect entre les clubs.»

Mais qu’à cela ne tienne, Zidane en a remis une couche à la veille du choc entre les deux équipes en conférence de presse. «Je suis déjà amoureux de lui», a lancé l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France. Si l’entraineur du Real n’ira sûrement pas lui parler mardi soir par respect pour les dirigeants du PSG, nul doute que les supporters devraient une nouvelle fois l’accueillir avec des applaudissements pour lui rappeler que la porte lui est grande ouverte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici