AFRIQUE FOOT CHAMPIONNAT D2

[Angle de Vue] : Les journalistes togolais à l’école de l’arbitrage le 2 octobre

L’Association Nationale des Arbitres de Football du Togo  (ANAFOOT) tiendra très prochainement un séminaire de formation à l’attention des journalistes à Lomé.

« S’informer, se former pour bien informer». C’est la triptyque qui va animer les journalistes togolais  spécialisés en football, en prenant d’assaut le siège de l’ANAFOOT, le 2 octobre prochain.

Ils répondront à une invitation de l’ancien arbitre international, Antoine Kossi Sedjro, par ailleurs  président de l’ANAFOOT à l’effet de suivre un séminaire de formation sur les nouvelles modifications des lois du jeu. Superbe idée à quelques jours du démarrage de la nouvelle saison sportive.

Pour cet échange avec les professionnels de médias, l’ANAFOOT en collaboration avec la Fédération Togolaise de Football va  déployer la grande artillerie en faisant appel à ses instructeurs.

Lors de cette session, les participants auront droit à une  présentation succincte des 17 lois du jeu, et de la Video Assistance Refree (VAR).

D’ailleurs selon les statistiques de la FIFA depuis la dernière Coupe du monde, la VAR a aidé les arbitres dans la prise de décisions, en cas d’erreurs manifestes ou d’un incident grave manqué aux situations de  but marqué ou non marqué, de penalty, ou pas de penalty, de carton rouge directe, identité erronée etc…

Voilà pourquoi depuis l’année dernière, l’ANAFOOT lors de ses sessions de recyclage organisées à l’attention des journalistes, rappelle aux participants  qu’un arbitre assistant vidéo est un officiel de match ayant un accès indépendant aux images du match et qui peut uniquement aider l’arbitre central.

Pour ce qui concerne le championnat togolais, l’accent sera particulièrement mis sur non seulement les lois relatives à,l’hors jeu, aux fautes et incorrections mais aussi sur les nouvelles modifications opérées par l’IFAB pour le compte de la nouvelle saison 2019-2020.

La mission des médias et particulièrement des journalistes étant  génératrice de sens, l’ANAFOOT veut bien en profité pour  éradiquer  les violences dans les stades du Togo.

<

p style=”text-align: justify;”> 

Related posts

[Interview] – Claude Le Roy : J’espère pouvoir jouer cette CAN en Égypte et, pourquoi pas, la onzième en 2021.

Aristide KUEVIDJIN

CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules

Aristide KUEVIDJIN

16ème de finale “Aller” LDC-CAF: Le match ASCK (Togo) et AS VITA Club (RDC) sera dirigé par un quatuor nigérian

Aristide KUEVIDJIN

Leave a Comment

Traduire Afrik Info Sport