Le théâtre du Châtelet à Paris fut l’entre des célébrités du football mondial lundi lors de la 64ème cérémonie de remise du ballon d’or France Football 2019.

A l’issue de la cérémonie, c’est le prodige argentin Lionel Messi qui collectionne son 6ème ballon d’or au détriment de Virgil Van Dijk, Christiano Ronaldo et Sadio Mane respectivement classé 2ème,3ème et 4 ème.

Sadio Mane méritait il mieux ?  ou la marche était elle très haute pour l’attaquant sénégalais ?

C’est la grosse interrogation que la plupart des observateurs du football africain se posent.

Vainqueur de la Champions League 2019 et de la Super coupe d’Europe avec Liverpool, finaliste de la dernière Coupe d’Afrique des Nations avec sa sélection, le Sénégal et co-meilleur buteur (22 buts) du championnat de la Premier League anglaise, Sadio Mane portait l’espoir et le rêve de tout un continent, celui de décrocher ce précieux sésame pour une deuxième fois pour le continent après Georges weah en 1995.

Ainsi de part ses qualités individuelles de dribbleur, de percussions mais également de buteur dont il a fait preuve tout au long de la saison, l’attente était très grande par rapport à ce prix mais voilà que les 176 journalistes du monde qui ont voté n’ont pas porté leurs choix sur le natif de Bambaly ( Casamance) au Sénégal.

Non seulement il ne finit pas premier, mais pire il est 4ème dans le classement, ce qui suscite de l’incompréhension au vue de la saison magnifique qu’il a réalisé.

Cette énième désillusion pour un joueur africain par rapport à ce titre marque t’il définitivement le manque de reconnaissance par la presse sportive mondiale du football africain ?

Tout compte fait, l’Afrique devra encore attendre pour voir un autre talent succédé à Georges Weah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici