AFRIQUE FOOT

CAN féminine TOTAL 2018: La CAF vient de réintégrer la Guinée Équatoriale dans la compétition.

Nzalang féminin, l’équipe féminine de la Guinée Equatoriale

Le Jury d’Appel de la Confédération Africaine de Football vient de prendre d’importantes décisions.

Ce mercredi, il s’est prononcé sur l’appel de la Fédération  Équatoguinéenne  de Football au sujet de la décision prise par le Conseil Disciplinaire le  8 septembre dernier.

Cette décision  disqualifiait la Guinée Équatoriale  à la suite d’une requête du Kenya qui a porté des réserves de qualification sur une joueuse du Nzalang féminin, la nommée Annette Jacky Messomo, alignée en juin dernier lors d’une confrontation entre les deux nations, et comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la CAN féminine 2018.

La Guinée équatoriale, double championne en titre, avait battu le Kenya 3 buts à 2 sur l’ensemble des deux rencontres.

Concernant la réserve sur l’éligibilité de la joueuse Annette Jacky Messemo lors du Match qui a opposé la Guinée Équatoriale au Kenya comptant pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations Féminine Total 2018, le  Jury d’Appel vient de juger recevable l’appel de la Fédération  Équatoguinéenne  de Football.

Ainsi, il infirme  la décision no 001-CAI-08.09.2018 du Jury Disciplinaire  qui a décidé de disqualifier la Guinée Équatoriale.

Le jury a jugé par ailleurs que la joueuse Annette Jacky Messomo est éligible pour jouer avec l’équipe nationale de la Guinée Équatoriale.

Pour finir, le jury a décidé de réintégrer la Guinée Équatoriale dans la Coupe d’Afrique des Nations Féminine Total 2018.

Rappelons que Le Kenya avait récusé six joueuses, mais a accentué sa plainte sur la joueuse susnommée, en indiquant qu’elle possédait la nationalité camerounaise et non équato-guinéenne.

Une requête qui a davantage été crédibilisée par une lettre de la Fédération camerounaise de football le 30 août 2018, dans laquelle la FECAFOOT a reconnu la joueuse comme camerounaise,  en précisant qu’elle n’a jamais été saisie par la fédération guinéenne dans le cadre d’une procédure de changement de nationalité.

Les autorités guinéennes à l’époque  n’étaient pas parvenues à convaincre les membres de la commission de discipline de la CAF. Cette commission s’était d’ailleurs  réunie le mercredi 17 octobre 2018 pour examiner le cas ”Guinée Équatoriale”.

Elles ont laissé entendre qu’Annette Jacky Messomo a bénéficié de la nationalité de son grand-père et qu’elle a vécu en Guinée Équatoriale depuis son enfance.

Related posts

[CAN 2019 – Leçon de Foot] : Comment fonctionne l’Arbitrage Vidéo ?

Afrik Info Sport

CAN 2019: Le Sénégal écarte l’Ouganda et joue le Bénin en quarts de finale

Henri AKODO

La CAN 2019 verra la participation de neuf pays d’Afrique de l’Ouest

Aristide KUEVIDJIN

Leave a Comment

Traduire Afrik Info Sport