Nouvelle aventure pour l’ivoirien Copa Barry. L’ancien gardien des éléphants, devient  le nouvel entraîneur des gardiens du club  Oud-Herverlee Louvain (OHL), en Belgique.

Sans contrat pendant tout l’été 2017, le gardien ivoirien finit par trouver de l’embauche en D1B dans le club de Louvain.

« Je suis très passionné. En tant qu’entraîneur de gardien de but ou grand frère, mon rôle, mon devoir est d’aider, de conseiller, de partager et d’apporter mon expertise. Quand il s’agit de donner il ne faut jamais rechigner. Donner tout avec bonne volonté », a déclaré Copa Barry après sa prise de fonction.

La carrière de Copa Barry

Copa commence le football dans les rues des quartiers d’Abidjan. Puis, il se dirige vers le Stella Club d’Adjamé, un club de 1re division d’Abidjan, où il effectue un essai concluant. Il y rejoint les cadets et joue en tant que milieu de terrain.

En février 1994, le centre de formation de football « MimoSifcom » est créé par l’ASEC d’Abidjan, l’un des plus grands clubs de football de Côte d’Ivoire.

Jugé trop jeune au départ, il fait finalement son entrée à l’Académie MimoSifcom le 1er août 1995 (promotion Johan) en tant que gardien de but, le manager général Jean-Marc Guillou lui décelant des qualités pour ce poste.

En 1999, il signe son premier contrat professionnel avec l’ASEC Mimosas. En novembre 2000, il signe avec le Stade rennais qui l’avait remarqué lors d’une tournée avec l’Académie Mimosifcom en France en avril 1997.

Copa Barry intègre la sélection nationale de Football de Côte d’Ivoire le 18 juin 2000 à la faveur du match Côte d’Ivoire – Tunisie.

Il participe, avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire aux Coupes du monde de 2006, 2010 et 2014.

En 2012, la Côte d’Ivoire atteint la finale de la CAN contre la Zambie. Copa n’encaisse pas un seul but tout au long du tournoi, mais les Zambiens remporteront finalement la compétition aux tirs au but.

En 2015, le gardien ivoirien ne sera pas titulaire dans le but des Éléphants, car Hervé Renard a  préféré le jeune Sylvain Gbohouo. Mais la blessure du nouveau titulaire propulse Copa dans le 11 de base pour la finale contre le Ghana. Après avoir repoussé les assauts des Black Stars pendant 120 minutes, il détourne deux envois ghanéens lors de la séance des tirs aux buts, et transforme son envoi pour offrir la CAN 2015 à la Côte d’Ivoire.

Dans la foulée, Barry Copa annonce qu’à 36 ans, il met un terme à sa carrière internationale.

 

Laisser un commentaire