AFRIQUE FOOT ECHOS DES EPERVIERS EQUIPE NATIONALE

[Flashback]: Togo-Algérie c’est le 18 novembre, mais c’était aussi un match incroyable… en Juin 2017.

Claude Le Roy

Le dimanche 18 novembre prochain, les éperviers du Togo reçoivent les fennecs d’Algérie à 16 heures au stade municipal de Lomé. Un match comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2019 dans le Groupe D.

Face à une équipe Algérienne en  tête du classement dans le groupe D, les éperviers espèrent vivement  gagner, pour poursuivre  convenablement la campagne des éliminatoires.

Mais Mathieu Dossevi et ses coéquipiers ne doivent pas se contenter de battre à domicile leurs adversaires. Ils sont obligés de le faire, avec l’art et la manière, pour convaincre et faire plaisir aux supporters togolais, gagnés depuis un moment par le doute.

En attendant, Afrik Info Sport a décidé de vous faire revivre le scénario fou qui a été celui de la rencontre qui a opposé l’Algérie et le Togo à Blida. Accrochez vos ceintures, nous vous emmenons dans les tréfonds d’un voyage footballistique.

Le 11 Juin 2017, un match aller magnifique avec un impressionnant Bassa-Djéri Sabirou.

Nous sommes à une époque pas très  lointaine: Au stade Mustapha-Tchaker de Blida, les Algériens  viennent de remporter leur premier match officiel depuis la débâcle de la CAN 2017, où ils ont été éliminés, sans gloire, dès le premier tour de la phase finale.

Dès la 6 ème minute de jeu,  les fennecs se créaient la toute première occasion de la rencontre. Attal, titularisé dans son couloir droit, décalait Slimani dans la surface. Le tir de l’attaquant Algérien  sera  repoussé par Bassa Djeri qui gardait pour la première fois les buts du Togo.

Alors qu’ils tissaient leur toile dans le camp togolais, les fennecs connaissaient une énorme frayeur : sorti à l’aventure loin de sa ligne, le capitaine Algérien Mbolhi laissait le ballon échouer dans les pieds de Laba fo-doh. De l’angle droit de la surface, l’attaquant togolais ajustait à la 15ème minute de jeu un lob, que Bensebaïni sortait du but au prix d’un magnifique retourné acrobatique.

Slimani, d’une magnifique tête plongeante, mettait à l’horizontale Bassa Djeri. Le portier des éperviers devait s’incliner sur le lob parfait de Sofiane Hanni, qui exploitait délicieusement la remise de la tête d’un Slimani irréprochable au combat à la 23ème minute. Le joueur d’Anderlecht marquait ainsi son quatrième but en équipe nationale, le deuxième pour le compte des rencontres du mois de juin. (1-0) pour l’Algérie.

Du retour des citrons, Feghouli entrait à la place du jeune Youcef Attal, âgé de 21 ans (blessé), auteur d’une prestation pleine de culot et de talent, à l’image d’une  longue percée mal conclue à la 37ème.

L’Algérie passait alors en 3-5-2, mais c’est le Togo de Claude LEROY qui mettait le nez à la fenêtre, à l’image du vétéran Adebayor, à la 52ème minute de jeu tout proche de faire mouche sur une reprise en pivot.

Au fur et à mesure que le chrono égrenait les minutes, l’Algérie semblait piocher. Les offensives se faisaient rares. Touché à la cuisse, Feghouli devait céder sa place à Medjani à 10 minutes de la fin du temps réglementaire.

Les Togolais manquaient l’égalisation par Fo-Doh Laba, qui ne pouvait bien reprendre une subtile louche d’Adebayor. C’était à la 89ème minute.  Solidaire à défaut d’être toujours conquérante, l’Algérie avait plié sans rompre, et débute par une victoire dans ce groupe D des éliminatoires de la CAN 2019.

L’Espagnol Lucas Alcaraz,  sélectionneur d’alors, venait d’enregistrer sa  première victoire en match officiel avec l’Algérie. Une victoire qui permettait après la première journée aux fennecs de partager la tête du groupe D avec le Bénin qui   a battu de son côté la Gambie sur le score  de 1 but à 0.

Selon les observateurs, une  victoire   à domicile est impérative pour le Togo qui doit au même moment préparer convenablement la dernière confrontation contre le Bénin, prévue au mois de Mars prochain, décisive pour la qualification à la CAN 2019.

Sans Emmanuel Adébayor,  Ouro-Sama Hakim, ni Djene Dakonam, les éperviers s’avancent forcément amoindris après un important match qui les a vus dominé la Gambie (1-0).

Malgré tout, le sélectionneur Claude Le Roy promet de jouer sa chance à fond.

Related posts

C’est fini entre le Burkina Faso et Paulo Duarte

Aristide KUEVIDJIN

Togo: Début de la construction d’un bloc technique au siège de la FTF

John ATTISSO

L’international Burkinabé Aristide Bancé en pleine rééducation à Abidjan.

Afrik Info Sport

Leave a Comment

Traduire Afrik Info Sport