La FIFA a suspendu à vie mercredi huit joueurs, anciens et actifs, ainsi qu’un agent de joueurs des Caraïbes, d’Afrique et d’Asie. Un autre a écopé (seulement) de dix ans de suspension et d’une amende de plus de 13 000 euros.

Karlon Murray et Keyeno Thomas (Trinité-et-Tobago), Hellings Mwakasungula (Malawi), Ibrahim Kargbo (Sierra Leone), Kudzanai Shaba (Zimbabwe), Séïdath Tchomogo (Bénin), Leonel Duarte (Cuba) et Mohammad Salim Israfeel Kohistani (Afghanistan) ont été suspendus à vie de toute activité liée au football, au niveau national et international.

Le défenseur kényan George Owino Audi a lui été suspendu pour dix ans et a écopé d’une amende de 15.000 CHF (13.162 EUR).

C’est une sanction qui fait suite à des agissements frauduleux de la part des personnes incriminées.

Selon l’instance du  football mondial, les personnes sanctionnées sont accusées de tentatives de manipulation de matches « à des fins de paris ».

La commission disciplinaire de la FIFA avait ouvert des procédures à la suite d’une vaste enquête portant sur plusieurs matches internationaux ayant fait l’objet de tentatives de manipulation à des fins de paris par le Singapourien Wilson Raj Perumal, déjà  impliqué dans plusieurs scandales de matches truqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici