Arrivé cet été en provenance de l’Ajax Amsterdam, Kasper Dolberg avait déposé une  plainte après avoir constaté la disparition de sa montre dans le vestiaire niçois pendant un entraînement la semaine dernière.

Le quotidien l’Équipe a dévoilé que le jeune Lamine Diaby-Fadiga (18 ans, 6 apparitions en Ligue 1) était soupçonné.

Depuis jeudi, on en sait un peu plus sur cette affaire qui a secoué le vestiaire niçois.  Lamine Diaby-Fadiga passé pro il y a un an est bien l’auteur du vol. 

Le  jeune attaquant des Aiglons a reconnu avoir dérobé le 16 septembre dernier la montre de luxe de son coéquipier Kasper Dolberg dans le vestiaire, a appris ce jeudi l’AFP d’une source proche du club, confirmant une information de L’Equipe.

Accompagné de ses avocats, Diaby-Fadiga a reconnu les faits qui lui sont reprochés, selon un proche de l’équipe niçoise.

Il s’en serait excusé auprès du club, de Dolberg, du capitaine Dante et de l’entraîneur Patrick Vieira. Il se serait également engagé à rembourser Dolberg de son préjudice. La valeur de la montre dérobée est estimée à 70.000 euros.

Diaby-Fadiga, un des espoirs niçois âgé de 18 ans, est passé par les sélections tricolores de jeunes et a effectué six apparitions en Ligue 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici