Cette semaine, Afrik Info Sport dans sa rubrique intitulée “Leçons de foot” s’intéresse à une condition particulière de la notion de hors jeu.

Dans ce numéro 2 des Leçons de Foot, nous nous intéressons aux différents cas pour lesquels, un joueur en position de hors jeu n’est pas sanctionné.

Petite Histoire

Le hors-jeu est déjà encadré par les premiers codes écrits du jeu du milieu du XIXe siècle. C’est le « sneaking », ancêtre du « offside », signalé dans les Cambridge Rules. Plus de trois joueurs sont alors nécessaires entre le joueur et la ligne de but adverse pour mettre un joueur en jeu. Différence notable avec la règle actuelle, le hors-jeu se juge alors à l’arrivée de la balle.

En 1866, la FA (Football Association) assimile le hors-jeu des Cambridge Rules tout en changeant “plus de trois” par “au moins trois” joueurs. En 1873, il est précisé que le hors-jeu s’apprécie au moment où la balle est bottée.

En revanche, les règles de la Ligue de Sheffield (1855) ne comportent pas de règles sur le hors-jeu, des attaquants pouvant rester en permanence près du but adverse. Cette variante persistera jusqu’en 1878, et l’International Football Association Board créé en 1886 et réunissant les associations d’Angleterre, d’Écosse, du Pays de Galles et d’Irlande, fixe des règles uniques.

Un match de Real-Bayern où Cristiano Ronaldo était en position de hors-jeu

La Position de hors-jeu

La loi 11 du football relative au hors-jeu d’un joueur  fait partie des 17 lois du jeu maintenues par l’International Football Association Board (IFAB).

Dans sa définition actuelle, un joueur se trouve en position de hors-jeu quand il est plus près de la ligne de but adverse qu’à la fois le ballon et l’avant-dernier adversaire.

Cela veut dire que le joueur est en position de hors-jeu si, hors de sa moitié de terrain, il est au-delà du ballon et de l’avant-dernier adversaire.

Il n’y a infraction de hors-jeu que si un joueur prend part au jeu alors qu’il était en position de hors jeu au moment où le ballon a été touché en dernier par un coéquipier. Cette infraction est punie d’un coup franc indirect.

Un joueur ne se trouve pas en position de hors-jeu quand :

• il se trouve dans sa propre moitié de terrain ou

• il se trouve à la même hauteur que l’avant-dernier adversaire ou

• il se trouve à la même hauteur que les deux derniers adversaire

La position de hors-jeu devient une Infraction que Si…

Un joueur en position de hors-jeu ne doit être sanctionnée que si, au moment où le ballon est touché par un coéquipier ou est joué par l’un d’eux, le joueur prend, de l’avis de l’arbitre, une part active au jeu :

• en intervenant dans le jeu ou

• en influençant un adversaire ou

• en tirant un avantage de cette position

Alors dans quels cas, un joueur n’est pas sanctionné “Hors-jeu”

Il n’y a pas d’infraction de hors-jeu quand un joueur reçoit le ballon directement :

• sur un coup de pied de but ou

• sur une rentrée de touche ou

• sur un coup de pied de coin

Rappelons que selon les  modifications apportées aux lois du jeu pour la saison 2018-2019, le moment où la position de hors de jeu est déterminée est celui du premier point de contact d’un ballon joué ou touché.

De façon explicite, cela veut dire qu’un joueur en position de hors-jeu au moment où le ballon est joué ou touché par un coéquipier dot être sanctionné uniquement que lorsqu’il commence à prendre une part active au jeu. Le premier point de contact doit être pris en considération à cet effet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici