La Fédération Égyptienne de Football (EFA) a fait acte de candidature pour accueillir la CAN 2019, retirée au Cameroun de Paul BIYA.

L’Égypte  avait pourtant  indiqué il y a quelques jours  qu’elle ne fera  pas acte de candidature pour accueillir la  compétition.

Ce jeudi, l’Égypte s’est déclarée, candidate à l’organisation de la 32è édition de la CAN. Après  le refus du Maroc de l’organiser, plus de pays arabe en concurrence et la voie est donc libre pour la nation Égyptienne qui a pourtant annoncé il y a quelques jours laisser l’occasion à un autre pays arabe.

A quelques heures de la fermeture de la période des candidatures prévue pour ce vendredi 14 décembre, l’Égypte et  l’Afrique du Sud  sont les deux pays officiellement déclaré pour accueillir la compétition.

L’Afrique du Sud, seul pays africain à avoir accueilli une Coupe du monde (en 2010), a « soumis sa candidature », a affirmé un porte-parole de la Fédération sud-africaine de football dans un courriel adressé à l’AFP dans la soirée.

Le pays a déjà organisé la CAN à deux reprises, en 1996 et en 2013, année où il avait déjà remplacé la Libye, organisatrice initiale mais qui s’était retirée en raison de sa grande instabilité politique et sécuritaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici