Le joueur congolais Meschack Elia a écopé d’un an d’interdiction d’accès à toutes les installations sportives des équipes nationales de la RD Congo, de la CAF et de la FIFA.

Alors qu’il était annoncé en train de faire des tests avec Anderlecht, le joueur a voulu avoir l’asile en Suisse tout en tentant d’utiliser un passeport trafiqué.

Un dossier sur lequel la Fédération Congolaise de Football a mis la main en sanctionnant lourdement Meschack Elia.

Selon la presse locale, Le TP Mazembe avait déposé une plainte contre Meschack Elia à la FECOFA pour signaler sa disparition en Europe.

«Meschack ELIA LINA, incité par des agents véreux s’est retrouvé en Suisse, et a demandé l’asile politique avant de forcer les portes de Young Boys par des procédés malhonnêtes : établissement d’un faux passeport dont l’année de naissance est 1997, susceptible de faire accréditer la thèse de sa minorité au moment de la signature de son premier contrat avec pour finalité de le faire annuler suite à son incapacité de contracter à la date précitée; incitation à violer ses obligations contractuelles avec le TPM, accusations diffamatoires contre le TPM et son président; complicité d’une rupture contractuelle avec son club, en violation manifeste de la réglementation de la FIFA, par l’acceptation des avantages indus dans le cadre des accords conclus avec le club de Young Boys », a indiqué TP Mazembe sur son site officiel.

Pour rappel, Meschak Elia  a été le meilleur joueur du CHAN 2016.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici