Illustration Photo – Photo d’un tournoi de district au Togo

La commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a infligé une amende de 900 000 FCFA au club de deuxième division Okiti de Badou.

Il s’agit d’une somme forfaitaire dont une partie devra être  versée à Ifodjè d’Atakpamé pour la réparation des préjudices causées lors de la rencontre Okiti FC- Ifidjè FC du 17 Février 2019.

De ces 900 000 FCFA, la commission précise qu’une somme de 200 000 FCFA doit permettre à Ifodjè FC de prendre en charge ses blessés conformément à l’article 32.2 du code de discipline.

Un montant de  500 000 FCFA  devra également permettre à Ifodjè FC selon la commission de discipline à réparer les réparer les dégâts matériels évoquant le même article du code de discipline.

Le Club de Badou est également condamné à verser une amende de 200 000 FCFA pour comportements inconvenants de ses supporteurs conformément aux articles 68.1 et 68.3 du Code de discipline.

Par ailleurs la commission de discipline qui décide que le  match (Okiti FC-Ifodjè) soit rejouer a sanctionné un joueur et certains dirigeants d’Okiti de Badou.

Le gardien de but d’Okiti FC, Blewoussi AMEDIAME a été suspendu pour un (01) an dont six (6)mois fermes pour comportement incitant à la violence, conformément à l’article 54 du Code de discipline. Peut-on lire sur le relevé des décision rendu public par la FTF.

L’entraîneur du Club a également reçu un (01) an de suspension dont trois (03) fermes pour comportement incitatif à la violence.

De son côté, le vice président du club, Amouza BOUBAKAR, accusé d’avoir porter atteinte au fair-play et la morale sportive est interdit d’exercer toute activité liée au football pendant  cinq (05) ans.

En attendant  voici le classement provisoire de la Zone Sud (D2-Togo)

A voir aussi : 

<

p style=”text-align: justify;”> 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire