Hussein Swaleh Mtetu, l’une des victimes du crash d’avion

Un boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison Addis-abéba-Nairobi s’est écrasé dimanche matin peu après le décollage et a fait 157 morts à savoir 149 passagers et huit membres de l’équipage.

Selon la Compagnie, les victimes sont issues de 32 nationalités différentes dont des Français, Slovaques, Kényans, Canadiens, Ethiopiens, Italiens, Chinois, Américains, Britanniques, Egyptiens, Néerlandais et Indiens.

Selon le Président Directeur Général de cette compagnie, Téwolde Gébre Mariam, le pilote a fait part de difficulté peu après le décollage à 8 h38 (05 h38 GMT) de l’aéroport international Bolé d’Addis-Abeba et il a demandé à rentrer sur la capitale éthiopienne.

Le football africain est en deuil

Parmi les 32 Kenyans qui ont péri le dimanche 10 mars au matin dans le crash du vol 302, la Confédération Africaine de Football avait un de ses commissaires au match.

L’instance dirigée par Ahmad Ahmad annonce avoir perdu dans ce crash, un de ses émissaires, Hussein Swaleh Mtetu,  commissaire du match qui a opposé vendredi dernier,  Ismaily SC d’Égypte au  TP Mazembe.

Le match comptait pour la 5ème journée de la phase de poule de la Ligue Africaine des Champions.

L’ancien Secrétaire Général de la Fédération kényane de Football, Hussein Swaleh Mtetu a trouvé la mort dans ce  crash d’avion alors qu’il revenait de la République Démocratique du Congo où il a suivi à Alexandrie la rencontre opposant le club Égyptien Ismaily SC au TP Mazembé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here