Dix matchs de suspension. C’est la lourde sanction infligée par Miami Heat à Dion Waiters pour «conduite préjudiciable pour l’équipe». L’arrière a fait un malaise, en fin de semaine dernière, dû à la consommation d’un bonbon contenant du THC, substance active du cannabis.

A l’issue de la victoire de la franchise floridienne, jeudi dernier, sur le parquet des Suns de Phoenix, Dion Waiters aurait ingéré cette substance pour apaiser des douleurs à l’estomac. Et dans l’avion qui emmenait le Heat à Los Angeles pour affronter les Lakers, il aurait subi une «crise de panique» et a dû être pris en charge à l’atterrissage par les secours.

«Nous sommes très déçus par les actions de Dion cette saison, notamment la situation très effrayante de jeudi soir, et nous sommes soulagés que cela ne soit pas plus grave», a indiqué le Heat dans un communiqué.

Dion Waiters n’en est pas à sa première mise à l’écart cette saison. Il avait déjà été suspendu lors du premier match de la saison déjà pour «conduite préjudiciable pour l’équipe» pour «de nombreux incidents inacceptables», a justifié le président du Heat Pat Riley. Il s’était notamment plaint de son rôle dans l’équipe sur les réseaux sociaux.

«A plusieurs reprises cette saison, Dion s’est comporté de façon préjudiciable pour l’équipe, a précisé le club dans le communiqué. Nous sommes fiers de la façon dont nos joueurs ont commencé la saison. Nous attendons de tous nos joueurs, y compris Dion, qu’ils se comportent de la manière la plus irréprochable et qu’ils fassent preuve de professionnalisme et de respect envers leurs équipiers, l’équipe, les supporters et la communauté NBA».

Un message en guise de sérieux avertissement pour Waiters qui ne renouera pas avec la compétition avant début décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici