INTERVIEWS

[ZOOM]: Le nouvel entraîneur de l’US KOROKI du Togo décrit par Jonas Kokou Komlan.

Quelques jours seulement après la nomination de Bréhima Traoré comme nouvel entraîneur de l’US Koroki du Togo, Jonas Kokou Komlan, ex sélectionneur des U17 du Mali décrit son ex-collaborateur dans un entretien exclusif accordé à la rédaction  d’Afrik Info Sport.

L’actuel sélectionneur des U20 de Djibouti, et ex sélectionneur des U17 du Mali, le togolais Jonas Kokou Komlan s’est exprimé sur le technicien malien, un de ses anciens collaborateurs, recruté par  Koroki Mètètè de Tchamba.

Coach Jonas Komlan Bonjour. Que savez vous du nouvel entraîneur de Koroki de Tchamba ?

D’abord c’est un sentiment de joie. ça me fait plaisir qu’il puisse être au Togo pour prendre l’équipe championne. Je l’ai coutoyé longtemps. Je peux vous dire que Bérhima Traoré a été un des grands attaquants du Mali qui a joué dans les deux grands clubs du pays. Le Stade Malien et le Djoliba AC. En suite il est parti en Tunisie pour monnayer son talent. En suite il est revenu au Djoliba.

Moi j’ai eu la chance au début de ma carrière d’entraîneur de l’entraîner au Djoliba. Puis  il était mon adjoint à la tête de l’équipe nationale des U17.

Comment Bréhima Traoré peut-il réussir sa mission d’entraineur à la tête de l’US Koroki de Tchamba ?

Je pense qu’aujourd’hui, le football est universel. Surtout que Bréhima a traversé toutes les étapes. D’abord ce que les gens ne savent pas, le Djoliba engagé des entraîneurs pour entrer dans la phase de poule de la coupe de la Confédération de Football, Bréhima a été le premier entraîneur local, étant joueur et entraîneur de l’équipe du Djoliba qui a eu un brillant parcours en phase de poule pour la première fois.

Donc c’est déjà une très bonne expérience. En suite il était avec l’équipe nationale des U17 avec moi. Donc on a participé à de grandes compétitions telles que les jeux de la francophonie, la coupe d’Afrique des Nation (CAN U17) et la coupe du Monde (U17). Donc je pense qu’il a l’expertise nécessaire pour relever ce défit. Je ne pense pas qu’il sera dépaysé. Il y aura des gens autour de lui pour donner des conseils. Connaissant l’homme je pense qu’il peut réussir sa mission.

Le nouvel entraîneur de l’USK de Tchamba, Béhima Traoré

Selon vous, faut-il avoir été un ancien joueur ou un ancien sportif de haut niveau pour être forcément un bon entraîneur à la tête d’un club ou d’une sélection ?

Aujourd’hui on a pas forcément besoin d’être un grand joueur pour être un bon entraîneur. On a eu  des cas.On a vu des grands entraîneurs qui n’ont jamais joué au football. mais aussi on a vu des grands joueurs qui ont été des grands entraîneurs. Mais je pense qu’aujourd’hui on a pas besoin d’être un grand joueur pour être un grand entraîneur parce que c’est différent. Être joueur ou un grand entraîneur est très différent.

C’est deux choses vraiment différentes. C’est pour cela après le cursus  de joueur on doit faire des stages de formation pour être entraîneur pour apprendre beaucoup de choses. Ça se complète. Il y a le vécu qui est là et qui va compléter ton métier d’entraîneur.

La formation théorique est-elle indispensable ou peut on se contenter de l’expérience acquise et d’un bon instinct ?

Je pense qu’aujourd’hui la formation pratique est la meilleure. Tu a beau fait les théories, mais tant que tu n’a pas un vécu, tu ne pratique pas, tu n’a pas l’expérience nécessaire, ça ne sert à rien. Les diplôme c’est bien. C’est pour avoir une idée sur la personne, mais l’expérience professionnelle et le vécu sont très très importants.

Il faut vivre l’expérience. Aujourd’hui je pense que Bréhima a tout ce qu’il faut. Il a vécu vraiment cette expérience d’abord en tant que joueur puis en tant qu’entraîneur aussi. je pense aujourd’hui qu’il a un atout qui peut vraiment l’aider à accomplir son projet.

Dans le métier d’entraîneur il faut avoir l’expérience. Certes la théorie complète la pratique mais le plus important aujourd’hui c’est de vivre l’expérience. c’est de vivre les grands moments du football.

Pour finir Coach, quelles sont les qualités nécessaires pour être un entraîneur qui gagne. Autrement dit, les qualités qui peuvent faire gagner votre ex collaborateur Bréhima Traoré à la tête de Koroki ?.

Pour être un bon entraîneur, il faut être à l’écoute. Savoir écouter tout le monde. il faut avoir les oreilles larges. Il faut en suite maîtriser l’environnement . C’est très important. Il faut avoir une bonne gestion de l’effectif et surtout un bon management. Quand tu parvient à faire un bon management du groupe, à être dans de bons termes avec les dirigeants et puis être à l’écoute de tout le monde.

Je pense que le reste ça peut venir. et puis je pense aujourd’hui que Bréhima à toutes ses qualités. C’est quelqu’un qui est à l’écoute. Parce que sincèrement j’ai eu a travaillé avec lui pendant des années, je le connais très bien. Connaissant l’homme, connaissant ses qualités, je pense qu’il peut relever ce défit. S’il est à l’écoute de tout le monde. S’il a un bon management, je pense que ça peut marcher.

Coach Jonas, merci d’avoir répondu à nos questions depuis Djibouti.

Oui, je vous remercie aussi, Mr Aristide et puis votre rubrique ça me fait plaisir vraiment d’intervenir. Aujourd’hui c’est quelqu’un avec qui j’ai travaillé qui est à la tête de Koroki. C’est de mon devoir de l’appuyer, de le soutenir.

Je pense que vous aussi au pays  vous allez le soutenir, parce qu’il va coacher une équipe togolaise qui sera en compétition continentale, donc c’est tout le Togo qui sera gagnant. En suite je souhaite une bonne chance aux éperviers pour leur double confrontation face à la Gambie. Je pense qu’on a tous les atouts. L’équipe aura besoin aussi du public qui est le douzième homme qui soutiendra les éperviers de la première minute à la dernière minute.

Des propos recueillis par Giovanni Aristide K.

Related posts

[VIDEO-INTERVIEW]: Kévin Denké «Il faut que le public soit là pour qu’on fasse de belles choses».

Afrik Info Sport

[Vidéo-Interview-Baba Touré]: La D3 va commencer bientôt avec les régionales.

Afrik Info Sport

[VIDEO-INTERVIEW]: M. Dossevi «On est tous déterminés pour faire une grande performance à domicile».

Afrik Info Sport

Leave a Comment

Traduire Afrik Info Sport